spécification de l’usine d’incinération – HICLOVER

1) Fourniture d’électricité:
(a) Alimentation secteur:
(i) alimentation monophasée; 220 à 240 V, 50 Hz
(ii) alimentation triphasée; 380 à 415 V, 50 Hz
(iii) La prise d’alimentation (prises) pour le système d’alimentation monophasé de l’hôpital est à trois broches et est conforme à la norme BS1363.

(b) Fluctuation:
(i) La fluctuation du secteur est un problème courant, les performances devraient être affectées par ce problème, une tolérance de ± 15% ou plus dans les deux tensions nominales devrait être autorisée.
(ii) La coupure secteur (black out) est un problème courant. Si nécessaire, une unité d’alimentation sans interruption (UPS) doit être incluse pour éviter d’endommager l’équipement suite à une interruption soudaine de l’alimentation électrique.
(iii) Il y a des pointes qui ne proviennent pas nécessairement du secteur, mais qui se produisent lorsque certaines usines ou certains équipements ont démarré.
(iv) Les fournisseurs doivent donc vérifier pour s’assurer que leurs blocs d’alimentation ne seront pas affectés par les conditions ci-dessus.

2) Approvisionnement en eau
a) Qualité: le réseau est alimenté en eau dure. Le fournisseur doit vérifier / modifier son équipement avec des filtres ou des détartrants si nécessaire.
b) Pression: elle est variable et associée à des coupures fréquentes. Le cas échéant, le fournisseur doit inclure des surpresseurs ou des pompes pour surmonter ce problème.
c) Si nécessaire, les fournisseurs devraient inclure des distillateurs d’eau

2-83 Section VI. Conditions

3) Température: la température ambiante varie entre 21 et 450 C ou plus dans les pièces mal ventilées. Le mois le plus chaud de l’année est mars. La température ambiante peut être telle que le caoutchouc et les matières plastiques de qualité inférieure peuvent facilement fondre ou se déformer. Les soumissionnaires doivent s’assurer que tous les matériaux seront capables de résister à de telles températures

4) Humidité: l’humidité est généralement élevée d’environ 65 à 90%. Les unités électroniques doivent être protégées pour éviter l’effet de condensation.

5) Poussière: c’est un problème majeur surtout pendant la saison sèche. La poussière pénètre dans l’équipement et obstrue les filtres. Une protection supplémentaire doit être fournie si nécessaire et, le cas échéant, des filtres de rechange fournis pour durer au moins cinq ans d’utilisation continue.

6) Vermine: ceux-ci sont également disponibles et pénètrent occasionnellement dans l’équipement pour mâcher des câbles et uriner sur des cartes pour provoquer un court-circuit. Cela peut être évité en prévoyant une protection contre la vermine si nécessaire pour empêcher l’entrée de ces animaux destructeurs.
7) L’équipement proposé doit être conforme à la norme internationale pertinente en vigueur telle que l’ISO; CE; CEI, ANSI et / ou BS

8) Langue:
a) Toutes les étiquettes et tous les marquages sur l’équipement doivent être en anglais. b) Tous les logiciels de l’équipement proposé doivent être en anglais
Langue
c) Tous les manuels doivent être en anglais.

9) Chacun des équipements fournis doit être pourvu de manuels d’utilisation et techniques. Les instructions d’utilisation, de stockage et d’entretien doivent être clairement indiquées dans les manuels et, le cas échéant, sur l’équipement.

10) Le cas échéant, les dispositions suivantes s’appliquent:
a) Sécurité électrique
i) L’unité doit être équipée d’un cordon d’alimentation électrique d’une durabilité, d’une qualité, d’une longueur et d’une intensité acceptables et doit être fixée avec des serre-câbles adéquats.
ii) L’unité devrait inclure, ou le soumissionnaire ou le fournisseur devrait offrir, des prises d’alimentation qui sont suffisantes pour la tension et le courant maximum de l’unité.
iii) Le châssis doit être mis à la terre et la résistance de mise à la terre ne doit pas dépasser 0,15 ohm.
iv) Si l’unité est à double isolation, elle doit être étiquetée ainsi.
v) Le courant de fuite électrique du châssis de l’unité ne doit pas dépasser
500µA selon CEI 601-1 b) Effets des fluides

Section VI. Exigences 2-84

i) La sécurité du patient et de l’opérateur et les performances du système ne doivent pas être affectées par des déversements de liquide.
ii) Si l’unité est affectée, elle doit tomber en panne en toute sécurité.

c) Protection contre les surintensités
i) La perte d’alimentation d’autres équipements sur le même circuit de dérivation en raison de défauts internes de l’équipement doit être évitée en utilisant des fusibles ou des disjoncteurs clairement étiquetés et faciles à remplacer ou à réinitialiser.
ii) Si des fusibles sont utilisés, un fusible de rechange doit être fourni dans un support étiqueté situé à côté du porte-fusible principal. Les marques permanentes près de chaque porte-fusible doivent indiquer les valeurs nominales des fusibles.

d) Variation de la tension de ligne
i) L’unité doit fonctionner de manière satisfaisante à des tensions de ligne comprises entre -12,5% et + 8%
de la tension de ligne nominale de 220Volts.
ii) L’appareil ne doit pas être endommagé par des tensions comprises entre -21% et + 12,5% de la tension nominale de 220Volts.

e) Interférence électromagnétique (EMI)
i) Les performances de l’unité ne doivent pas être affectées par les EMI rayonnées ou conduites à travers les lignes électriques d’un autre appareil.
ii) Si l’unité est affectée, elle doit tomber en panne en toute sécurité.

f) Alarmes
i) L’unité devrait avoir des alarmes visuelles ou sonores pour avertir les opérateurs de tout défaut du système qui pourrait entraîner des résultats dangereux ou erronés.
ii) Les indicateurs sonores et / ou visuels doivent s’activer lorsque la lecture de l’affichage atteint et reste à la limite d’alarme.
iii) Toutes les alarmes doivent être expliquées en détail dans le manuel de l’opérateur.

g) Alarmes sonores
i) Les alarmes sonores doivent être distinctes et facilement identifiables.
ii) Les alarmes sonores doivent être activées lorsque l’unité est allumée (c’est-à-dire que le volume par défaut ne doit pas être réglé sur OFF) et doivent être clairement audibles à tout réglage de volume.
iii) Si le volume de l’alarme est réglable, il ne devrait pas être possible de baisser le volume si bas qu’il est peu probable qu’il se fasse entendre.
iv) Bien qu’un silence d’alarme sonore soit acceptable, l’alarme doit se reproduire automatiquement si la condition n’est pas corrigée.
v) Si une alarme est désactivée, un affichage visuel doit indiquer clairement quelle alarme est désactivée.

h) Alarmes visuelles
i) Les alarmes visuelles doivent être faciles à identifier.

2-85 Section VI. Conditions

ii) L’alarme visuelle doit être spécifique au problème et rester allumée jusqu’à ce que la condition d’alarme soit corrigée; il ne devrait pas être possible de désactiver l’alarme visuelle.

i) Qualité de la construction
i) L’unité ne doit pas avoir d’arêtes vives.
ii) Tous les composants externes doivent être solidement montés.
iii) L’unité doit être sécurisée et offrir une protection adéquate contre les pièces mobiles et sous tension électrique.
iv) L’unité doit être bien construite avec des matériaux durables pour résister aux abus et aux nettoyages typiques.
v) Les interrupteurs, boutons et autres commandes doivent être conçus pour des conditions d’utilisation intensive.
vi) Le câblage et la tuyauterie doivent être soigneusement disposés et groupés, le cas échéant. vii) Terminaisons mécaniques, électriques et pneumatiques, connecteurs, prises et
les joints de soudure doivent être conçus pour empêcher la pénétration de fluide, les connexions incorrectes et le mauvais fonctionnement des raccords et des accouplements.
viii) Les connexions doivent être sécurisées pour résister à une déconnexion accidentelle et doivent maintenir la stérilité, le cas échéant.

j) Commandes
i) Les commandes (c.-à-d. interrupteurs, boutons, etc.) doivent être visibles et clairement identifiées, et leurs fonctions doivent être évidentes.
ii) La conception de l’appareil doit éviter toute mauvaise interprétation des affichages et des paramètres de contrôle.
iii) Les interrupteurs et les commandes doivent être protégés contre les changements de réglage accidentels (par exemple, si quelqu’un se frotte contre le panneau).
iv) Les contrôles doivent être scellés contre la pénétration de liquides.

k) Étiquetage
i) Les étiquettes et les marquages doivent être clairs et lisibles.
ii) Les étiquettes et les marquages doivent être suffisamment durables pour résister au nettoyage de routine et à l’usure normale.
iii) Des légendes d’avertissement appropriées doivent être fournies sur l’unité.

l) Facilité d’utilisation et d’entretien
i) L’unité doit être simple à apprendre à utiliser, à utiliser et à entretenir.
ii) L’unité doit avoir des instructions d’utilisation abrégées incluses sur ou avec l’unité (par exemple, sur une carte plastifiée attachée à l’unité).
iii) L’unité doit être facile à nettoyer, désinfecter et / ou stériliser, selon le cas. iv) L’unité doit être conçue pour un accès facile aux pièces réparables.

m) Outils de maintenance spéciaux, pièces de rechange et consommables
i) Lorsque cela est nécessaire ou requis, le fournisseur doit inclure tout outil spécial requis pour l’entretien de l’équipement proposé
ii) Chaque équipement doit être fourni avec les pièces de rechange recommandées

Section VI. Exigences 2-86

requis pour la maintenance préventive pendant cinq ans et, le cas échéant, inclure le stock de pièces de rechange recommandées pour la maintenance corrective.
n) Formation
i) Le fournisseur est tenu de fournir une formation adéquate sur chaque équipement sur l’utilisation et le fonctionnement corrects de l’équipement.
ii) De même, les fournisseurs sont tenus de fournir une formation adéquate du fabricant sur l’installation et la maintenance (à la fois préventive et corrective)
o) Conditions d’emballage et de stockage de l’équipement
i) L’équipement et les composants doivent résister à des températures et à une humidité extrêmes susceptibles d’être rencontrées pendant le stockage et le transport.
ii) Le fabricant devrait recommander des procédures de stockage de l’équipement.